De nos jours, nous sommes bombardés de messages sur l’importance de faire de l’activité physique. À ceux-ci s’ajoutent les mille et une options de sports et d’activités qui nous sont offertes pour bouger et rester actif.

L’activité physique est considérée comme « la » solution miracle pour combattre les nouvelles maladies de notre époque. Or, l’efficacité des stratégies retenues pour la promouvoir est contestable lorsqu’on constate le nombre de personnes toujours non actives. À cet égard, on pourrait pointer du doigt de nombreuses tactiques qui ne fonctionnent pas, mais je préfère vous faire part d’une solution que j’ai mise en place et qui fonctionne pour me tenir motivé.

Je me suis toujours demandé pourquoi les gens autour de moi ne trouvaient pas autant de plaisir que moi à bouger et à faire un effort physique. Moi, c’est le CrossFit qui me rend heureux, au même titre que le hockey pour un hockeyeur ou la gymnastique pour un gymnaste. Un peu comme un enfant qui s’invente un monde imaginaire, tous les jours, je dispose de ce bloc de deux heures où je m’invente une mission, me fixe un objectif. Sans me prendre trop au sérieux, je finis toujours avec un sourire et un sentiment d’épanouissement qui me rappelle pourquoi j’aime autant cette activité.  Cet état, c’est exactement ce que je crois que chacun devrait ressentir pour comprendre les bénéfices de l’activité physique sur sa santé. Tout passe, selon moi, par l’environnement dans lequel chaque personne évolue.

Pensez à votre environnement de travail, de vie ou de pratique sportive. Si vous êtes vraiment heureux dans la vie, vous avez probablement un environnement favorable dans chacune des sphères de votre vie. Si vous travaillez dans un garde-robe huit heures par jour ou que vous vivez constamment dans l’instabilité, il vous manque assurément quelque chose pour être heureux et, surtout, être optimal. Votre environnement représente l’un des facteurs externes de votre motivation. Ma solution est simple : il faut créer des environnements spécialement motivants, réinventer l’expérience que les gens connaissent du conditionnement physique, de l’entraînement.

Au cours des derniers mois, j’ai eu la chance de m’entraîner avec un de nos meilleurs athlètes québécois à évoluer sur la scène internationale, ainsi qu’avec ses partenaires. J’ai pu m’entraîner dans un environnement chaleureux où chaque personne qui entrait faisait partie d’un projet d’équipe. Tout le monde se sentait comme « à la maison ».

C’est aussi au cours de ces mois que j’ai mis sur pied mon premier centre d’entraînement fonctionnel. Depuis quelques années, vous pouvez croiser près de chez vous ce type de centres qui offrent des cours de groupe dans lesquels vous effectuez des exercices dits « fonctionnels », c’est-à-dire que vous reproduisez déjà dans la vie de tous les jours. Ils sont faciles à pratiquer et apportent énormément de bénéfices à votre santé puisque vous utilisez tous les muscles de votre corps pour faire quelques exercices seulement.

Le plus important, c’est que chaque personne qui y entre se sente comme chez elle. Si tu es bien chez toi, tu es probablement très heureux. Si tu es bien chez toi, tu es sûrement très motivé à y retourner. Trouvez un environnement que vous appréciez et adoptez-le! Vous verrez que votre vie changera radicalement — si vous avez le désir de changer, bien sûr!

Tout part de l’intention. Laissez-vous guider par le bon environnement! 

Bon entraînement!

Suivez mon aventure dans le monde du CrossFit tout au long de l’année sur le blogue viesactives.ca.